Les entreprises minières au Gabon

Publié le

Actuellement, les activités minières de taille industrielle se limitent à la seule exploitation de manganèse par la COMILOG à Moanda. Sa production moyenne annuelle dépasse les 2Mt.
La politique de la COMILOG est d'atteindre les 3 Mt de tonnes à moyen terme.

L'exploitation des gisements d'uranium par la COMUF est  arrêtée depuis 1999, le site reouvrira très probablement suite à des nouvelles réserves économiques.

L'exploitation artisanale d'or alluvionnaire est en nette régression depuis plusieurs années. Le renforcement des capacités d'appui aux exploitations artisanales, au titre de ce programme, devrait permettre d'obtenir des statistiques davantage fiables.
En dépit de ces difficultés, on constate un regain d'activités au niveau de la recherche minière (cf. carte minière).

C'est ainsi que :
- SOUTHERN ERA est impliqué dans la recherche d'or, de diamant et de platinoïdes ;
- DE BEERS, COGEMAT et MOTAPA, dans la recherche de diamant ;
- CVRD, dans la recherche de manganèse ;
- SOMIMA, dans la recherche de niobium.
- Ressource Golden Gram Gabon
MANAGEM a conclu, le 22 Juillet 2005, un accord de partenariat avec la société minière canadienne Ressources SEARCHGOLD Inc portant sur l'acquisition à terme par MANAGEM d'une participation de 63% dans la filiale gabonaise de SEARCHGOLD qui détient 100% du Projet aurifère de Bakoundou. Ce dernier, localisé au Sud-Est du Gabon, comprend une autorisation de prospection d'une superficie de 2,300 km2 et un permis d'exploitation d'une superficie de 24 km².

Ce regain d'activités est le résultat de la mise en place par l'Etat d'un nouveau cadre réglementaire.
En effet, le nouveau code minier a été promulgué et ses mesures d'application publiées.
Une nouvelle convention minière vient d'être signée entre la COMILOG et l'Etat gabonais, représenté par le Ministère des Mines.
Les activités environnementales y tiennent une place importante et les parties prenantes à la convention ne peuvent se décharger de leurs responsabilités respectives.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article